Création SAS : à quoi sert-il ?

Le capital sociale de la société par actions simplifiée, est le montant du budget que les associés et/ou les actionnaires ont mis à la disposition de la société. Ces apports limitent la responsabilité des associés et peuvent être soit en :

  • Nature : Ce sont les biens, qu'ils soient mobiliers, véhicules, brevets, matériel, machines...etc, apportés par les associés.
  • Numéraire : Ce sont les sommes d'argent apportées par les associés pour la constitution du capital social de la SAS.

Ces apports doivent être indiqués dans les statuts de la SAS.

Cet élément obligatoire pour la création d'une entreprise par actions simplifiée, doit être à la disposition de cette dernière dès le début de son activité (au moins 50% des apports en numéraire) et ce pour :

  • Financer les investissements.
  • Payer les premières factures.
  • Rémunérer les employés.
  • Rembourser les frais payés par les actionnaires pour la creation-sas.info.

Limitation du capital social de la SAS

L'un des avantages majeurs de cette forme juridique de société, est la liberté que donne la loi aux associés de déterminer le montant du capital de leur SAS. En effet, il n'existe pas de limite minimum (ni maximum d'ailleurs) pour créer une SAS, un euro symbolique suffira amplement.